Le Coran, tu t'abreuveras !

captcha 

Nombre de visiteurs

1942366
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
506
722
3904
1794151
9745
22816

 
Partager

 


 

Biographie du prophète Mohammad

Partie 3/6

 

Par Farid STAMBOULI

La période mecquoise : les épreuves

I) Les difficultés à la Mecque :

 

1) Les persécutions :

Le nombre des fidèles augmentait progressivement, mais la dénonciation du paganisme  suscita l’hostilité chez ceux attachés fermement à leurs croyances ancestrales. Certains croyants furent torturés (cf. Bilal), d’autres furent reniés par leur famille et d’autres encore furent emprisonnés. Abou Jahl et Abou Lahab ne rataient pas une occasion pour démentir les propos du Prophète et pour l’humilier ou l’insulter en public. On le surnommait entre autre le sorcier, le possédé, le poête, …Une insulte d’Abou Jahl fut d’ailleurs la cause de l’entrée en Islam de Hamzah, oncle du Prophète. Abou Taleb lui accordait son soutien, bien qu’il ne se convertît jamais à l’Islam.

2) Les négociations :

‘Utbah Ibn Rabi’a alla un jour à la rencontre du Prophète et lui dit : « O fils de mon frère, tu es, comme tu le sais toi-même, un noble de la tribu, et ton lignage te garantie une place d’honneur. Et voici qu’à présent tu donnes à ton peuple un motif de grave préoccupation ; tu as divisé leur communauté, déclaré que leur façon de vivre était insensée, parlé honteusement de leur Dieu et de leur religion, et tu as traité leurs ancêtres d’infidèles. Aussi, prête l’oreille à mes propositions, et voit s’il n’y en a pas une parmi elles qui te paraît acceptable. Si c’est la richesse que tu cherches, nous rassemblerons pour toi une telle fortune, en puisant dans nos diverses possessions, que tu seras le plus riche d’entre nous. Si ce sont les honneurs qui t’attirent, nous ferons de toi notre suzerain, et nulle décision ne sera prise sans ton accord ; si c’est à la royauté que tu aspires,  nous ferons de toi notre roi ; et si tu ne peux te délivrer par tes propres moyens de cet esprit qui t’apparaît, nous te procurerons un médecin et nous paierons ses soins sans compter jusqu’à ce que tu sois complètement guéri. » En guise de réponse, le Prophète lui lit quelques versets rappelant ainsi sa mission et que rien ne l’en écarterait.

Après cela les persécutions s’intensifièrent.

II) Recherche d’un asile :

1) La première émigration :

En 615, le Prophète Muhammad recommanda à ses compagnons, parmi les plus faibles, de quitter leur ville natale et de trouver refuge en Abyssinie  » où gouverne un souverain juste dans le royaume duquel nul n’est opprimé « . Exaspérés de leur défaite, les idolâtres envoyèrent une délégation chez ces chrétiens, mais ces derniers n’avaient rien à reprocher aux musulmans ; par contre, ils les questionnèrent au sujet de Jésus. Ja’far récita ces versets : “ Certes le Messie Jésus, fils de Marie, est l’apôtre de Dieu et Son Verbe, qu’Il fit descendre dans le sein de Marie. ” Ces départs secrets vers l’Abyssinie, qui mettaient en danger les bonnes relations des Qoraïsh avec l’étranger, ont déclenché un regain de la persécution envers ceux des musulmans restés derrière.

2) La mise au ban des Banou Hashim :

Des chefs de différents clans ont donné un ultimatum à la tribu du Prophète, en demandant qu’il devrait être excommunié, banni ou délivré aux païens pour être mis à mort. Chaque membre de sa tribu, musulman ou non musulman a repoussé la demande. Sur ce, la ville a décidé de boycotter complètement la tribu du Prophète : personne ne devait leur parler, avoir des relations commerciales ou matrimoniales avec eux. Les conditions de leur pacte furent écrites sur un parchemin suspendu à l’intérieur de la Ka’bah.

Après trois années terribles pendant lesquelles les victimes étaient obligées de manger des peaux, des racines et autres, quelques non musulmans, devant cette injustice, proclamèrent publiquement leur dénonciation du boycottage. En même temps, le document qui promulgue le pacte de boycottage qui avait été suspendu dans le temple, fut trouvé, comme Muhammad l’avait prédit, rongé par des mites qui n’ont rien épargné sauf les mots “ Dieu ” et “ Muhammad ”. La mise au ban fut levée mais, dans la même année, Khadija et Abou Talib, deux soutiens du Prophète, moururent. Il avait 49 ans. Abou Lahab, un ennemi invétéré de l’Islam, devint le nouveau chef de la tribu. Cette année fut appelée l’année de la tristesse (année 619).

3) Visite à Taïf :

Le Prophète a quitté sa ville natale à la recherche d’un asile. Il est allé à Taïf où il fut mal accueilli et où on le lapida avec Zeyd. Il se réfugia dans le jardin d’un riche de Taïf dans lequel il invoqua Dieu dans des propos très émouvants : « O Dieu, à Toi je me plains de ma faiblesse, de mon impuissance et de ma misérable condition devant les hommes. O Le plus Miséricordieux des miséricordieux, Tu es Le Seigneur des faibles et Tu es mon Seigneur. Entre les mains de qui veux-Tu me remettre ? A quelque étranger lointain qui me maltraitera ? Ou un ennemi à qui tu auras donné pouvoir contre moi ? Je ne me fais point soucis, à condition que Tu ne sois pas courroucé contre moi. Mais Ton aide gracieuse m’ouvrirait un chemin plus vaste et un horizon plus large ! Je prends refuge dans la Lumière de Ta Face par laquelle toutes les ténèbres sont illuminées et les choses de ce monde et de l’autre sont justement ordonnés, afin que Tu ne fasses pas descendre sur moi Ta colère et que Ton courroux ne m’atteignent pas. Pourtant, il T’appartient de blâmer tant que Tu n’es pas satisfait. Il n’y a de puissance ni de force qu’en Toi. »

Sur le retour vers la Mecque, un groupe de jinns l’entendirent réciter le Coran et embrassèrent l’Islam.

III) Ce qu’il faut retenir :

1)      Quels furent les ennemis les plus acharnés du Prophète ?

2)      Comment les ennemis du Prophète le qualifiait-il ?

3)      Que proposèrent les Qoraïsh au Prophète ?

4)      Vers quel pays se fit la première émigration ?

5)      Quels étaient les clauses du traité de la mise au ban ?

6)      Qu’est-ce que l’année de la tristesse ?

7)      Comment fut accueilli le Prophète à Taïf ?

 

Partager
 

A LIRE EN LIGNE !