Le Coran, tu t'abreuveras !

captcha 

Nombre de visiteurs

1812440
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
955
832
4448
1660721
12800
26042

 
Partager

DEUXIÈME VERTU PRINCIPALE

ÊTRE PRÉSENT à DIEU


15ème  affluent  : Prier

La Prière est le deuxième Pilier de l'islam. Le corps aussi bien que le coeur doivent participer, associés, à l'attitude globale d'humilité devant Dieu. C'est le mode de présence à Dieu Privilégié et la cérémonie la plus importante, et de loin, dans la vie quotidienne de la communauté. Cinq fois par jour, les fidèles se rassemblent à la mosquée pour prier ensemble et de concert. Ce sont des occasions fréquentes d'être présent aussi parmi ses frères. La Prière solitaire est permise mais elle est beaucoup moins efficiente pour l'éducation de l'iman, beaucoup moins valable que la Prière commune. En société de rénovation, le temps du travail doit être organisé en fonction de la Prière et le plus grand soin pris pour encourager la Prière en groupe.

Les gestes réglés de la Prière constituent la forme il faut strictement imiter la façon que le Prophète a enseignée. Mais l'esprit de la Prière réside dans la présence à Dieu dans l'humilité et la contrition. Les versets du Coran récités avec présence initient un dialogue avec Dieu. Le fidèle en oraison n'a pas l'équipement spirituel pour entendre la parole divine ; voici les termes de ce dialogue tels que le Prophète les rapporte dans un hadith qodsi :

C'est Dieu qui informe son messager « Je partage la Prière avec Mon serviteur - quand il dit « Gloire à Dieu, Maître des mondes ! », Je réponds : « Mon serviteur Me glorifie ! quand il dit : « Le Clément ' Le compatissant ! » Je dis « Mon serviteur Me fait louange » , quand il dit : « Roi du jour du jugement ! », Je dis « Mon serviteur M'exalte ! » ; quand il dit : « C'est Toi que nous adorons, c'est de Toi que nous attendons assistance ! », Je dis : « C'est [le lien de dépendance] entre Moi et Mon serviteur ! , quand il dit : « Dirige-nous vers le droit chemin, le chemin qu'ont suivi ceux que Tu as comblé de Tes faveurs, qui ne sont ni l'objet de Ton courroux ni des égarés ! », Je dis : « Cette faveur sera accordé à serviteur, son voeu sera exaucé ! »

Partager
 

A LIRE EN LIGNE !