Le Coran, tu t'abreuveras !

captcha 

Nombre de visiteurs

1805500
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
1077
1014
4779
1654284
5860
26042

 
Partager

HUITIÈME VERTU PRINCIPALE

SE MAÎTRISER


68ème  affluent : Supporter les coups durs

 

La vertu d'endurance, de patience et de persévérance est rendue en arabe par un seul mot : sabr. C'est le propre de ceux qui ont jugulé et maîtrisé leur égo de ne pas réagir aux excitations, de ne pas se laisser décourager par un échec.

La reconstruction islamique attend des hommes les plus grands sacrifices. Les habitudes confortables doivent faire place à l'activité volontaire et soutenue. Cela ne se fera pas sans meurtrir quelques egos superbes,

C'est seulement quand on est maître de soi que l'on peut dicter sa volonté à la réalité. Or il faut une grande dose de cette maîtrise chez les personnalités de l'Etat pour diriger les activités des gens et les arracher au désordre sans faiblir ou devenir violent. Les hommes d'Appel ont besoin de beaucoup de patience et d'ouverture pour élever la visée des hommes à Dieu sans se laisser énerver par la résistance et les déviations héritées.

Il faudra maîtriser les illusions du succès facile, maîtriser l'Etat en résistant au pouvoir qui rend fou, maîtriser la modernité, maîtriser le fanatisme et l'agressivité, maîtriser l'opération de vérification pour ne pas tomber dans l'excès des violences vindicatives. Pour cela, une seule méthode : obéir à Dieu et non aux impulsions de l'égo. Or, ceci n'est pas à la portée de tout le monde ; le leadership islamique doit avoir de la modération à revendre, mais aussi de la pointe et du souffle.

Partager
 

A LIRE EN LIGNE !