Le Coran, tu t'abreuveras !

captcha 

Nombre de visiteurs

1805454
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
1031
1014
4733
1654284
5814
26042

 
Partager

SEPTIEME VERTU PRINCIPALE

TÉMOIGNER pour DIEU


61ème  affluent : Célébrer le vendredi et les deux fêtes


Le fidèle individuel comme la société islamique doivent sortir du calendrier occidental, du temps laïc, pour rentrer dans le calendrier et le temps sacrés.

La nécessité d'entretenir des relations économiques avec le reste du monde nous oblige à garder un calcul commun 'du temps, c'est normal. Mais l'usage du calendrier occidental conjugué avec l'assaut culturel que nous subissons nous font perdre notre identité dans le temps. L'alignement symbolique de deux dates sur les documents, la substitution du vendredi au dimanche comme jour de congé hebdomadaire ne signifient pas grand-chose isolés du contexte culturel qui reste dominé par les valeurs et les coutumes aliénantes. C'est une reconversion totale à nos valeurs qu'il faut opérer et dont la reconversion dans le temps est très importante.

Une fête hebdomadaire : le vendredi. Deux fêtes annuelles : celle qui clôt le ramadan et celle qui commémore le rachat du fils d'Abraham. Un jour hebdomadaire pour rassembler la communauté et affermir les liens d'amour ; le mot joumou'a (vendredi) est de la même racine que jama'a (communauté). Deux fêtes annuelles pour commémorer l'effort du jeûne et le sacrifice total. Ce sont deux occasions pour rappeler dans la joie tournée vers Dieu et vers nos frères que la sagesse du combat et la loi de la vie et du devoir imanique doivent aller jusqu'au déni des besoins élémentaires (jeûne), jusqu'au sacrifice total (Abraham présentant Ismaël, son fils, au sacrifice).

Amour et sagesse, voilà les deux vertus cardinales que la fête comme les activités normales doivent exprimer et cultiver.

Partager
 

A LIRE EN LIGNE !