Le Coran, tu t'abreuveras !

captcha 

Nombre de visiteurs

1805333
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
910
1014
4612
1654284
5693
26042

 
Partager

SIXIÈME VERTU PRINCIPALE

FAIRE BONNE ŒUVRE

 


54ème  affluent : Faire appel à l'aide de Dieu

 

Les musulmans ont hérité de la coutume de dire à propos de tout et de rien : «Si Dieu le veut» La formule in cha` allah plaît beaucoup aux observateurs qui associent la régression des musulmans à leur attachement à l'Islam. Ces observateurs trouvent dans la formule prétexte à raisonner et à déraisonner sur le « fatalisme » des musulmans attribué à tort à l'Islam. La paresse et l'imprécision de la volonté des musulmans décadents est un phénomène du tassement historique et une conséquence des malheurs de dictature, d'appauvrissement et d'ignorance qui ont laminé les sociétés musulmanes du désordre.

La coutume de répéter une formule n'a rien à voir avec l'appel de Dieu au secours. L'humanité musulmane assoupie après tant de splendeurs historiques a perdu avec l'élan que le désordre a brisé le goût de l'effort et du combat. La formule répétée mécaniquement n'est que le vestige folklorique d'une vie supérieure où la volonté de Dieu n'est pas invoquée pour justifier les carences de la nôtre mais pour nous rappeler que la fermeté de nos démarches n'est garantie que par la Vérité de notre lien à Dieu, dit et chanté sur tous les tons.

La volonté de Dieu se manifeste dans les circonstances ordinaires sur le mode nomothétique : il y a cause et effet. Les résultats de notre action sont proportionnels à la somme d'intelligence et d'efforts concrets que nous avons investis. Dans des circonstances exceptionnel-les, la volonté de Dieu se manifeste sur le mode miraculeux. La vie des Prophètes est constellée de phénomènes surnaturels.

Pour que J'oeuvre islamique ne trébuche pas sur le défaitisme et les défaillances des volontés débiles qui calculent et mesurent sans laisser de marge au foncement volontaire que Dieu assiste, les planifications et la prospective islamique ne doivent pas se laisser décourager par l'énormité de la tâche et la modestie des moyens. Il faut absolument prévoir et planifier, c'est affaire de gestion et d'Etat. Mais les énergies insoupçonnées que l'Appel peut soulever. l'action bénévole qui peut venir enrichir et renforcer la mobilisation de combat sont la réserve inépuisable, favorisée par Dieu qui ordonne la solidarité, capable de mettre en échec les contingences imprévues de ce monde emporté par les tourbillons.

Dans la prévision, on est porté à compter uniquement sur le statistique et le numérique ; ceci va très bien avec la loi de l'effort calculé et prudent, mais sans une grande ambition, sans un grand projet, sans la foi qui soulève les montagnes toute prospective si bien informée et informatisée qu'elle soit ne suffit pas à emporter la partie.

On n'est vraiment fort que si de l'intérieur nous sommes animés d'une vérité qui nous transcende. Fausses alors nous paraîtront les appréhensions qui empêchent les âmes pusillanimes d'achever une oeuvre de longue haleine. Après avoir rassemblé tous les moyens à notre disposition, après avoir épuisé toutes les ressources de notre intelligence en prévision et en préparation, nous pouvons entamer les besognes difficiles en étant sûrs que Dieu ne nous abandonnera pas tant que nous lui resterons fidèles.

Partager
 

A LIRE EN LIGNE !