Le Coran, tu t'abreuveras !

captcha 

Nombre de visiteurs

1805352
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
929
1014
4631
1654284
5712
26042

 
Partager


Sa modestie

Si la modestie indique un comportement d'humiliation, il serait intéressant de signaler que cette attitude dénote un rang élevé, une noble origine et un caractère vertueux.

Le Messager a révélé sa modestie à différentes occasions. Nous en citons:

* Le Messager d'Allah, rapporta que le Seigneur lui avait donné le choix entre être un prophète détenant un pouvoir et une royauté et entre être prophète-esclave. Il choisit la deuxième alternative. Dieu le récompensa pour cette modestie en lui annonçant qu'il serait le maître des humains, le premier à humer la terre et le premier intercesseur.

* Abou Oumama, que Dieu l'agrée, raconte:

Le Messager d'Allah, vint à nous, en s'appuyant sur une canne. Nous nous mîmes tous debout. Le Prophète désapprouva notre geste:

- Ne vous levez pas à l'instar des non-arabes qui se glorifient les uns les autres; je ne suis qu'un esclave, je mange comme un esclave et m'assois comme un esclave».

Plus d'un de ses compagnons affirma que le Prophète, enfourchait l'âne et faisait monter derrière lui des coéquipiers, il rendait visite aux misérables, conversait avec les pauvres, répondait à l'appel de l'esclave, se mêlait à toute réunion et acceptait l'invitation à manger, même s'il ne s'agissait que de pain d'orge et d'un simple bouillon.

* Au cours du pèlerinage où il offrit cent bêtes de sacrifice, il fit le tour de la Ka'ba à dos de monture couverte d'une simple étoffe d'une valeur de moins que quatre dirhams.

* Lorsque le Seigneur accorda à Son Messager la victoire et le fit entrer à la Mecque, le Prophète, entra à dos de sa chamelle, la tête baissée, en position de prosternation au point que sa barbe touchait presque la selle de l'animal.

Une attitude de modestie et d'humilité sans précédent dans l'histoire des humains.

* Le Prophète, avait dit:

- «Ne me prodiguez pas des éloges comme ont fait les chrétiens à l'égard du fils de Marie, je ne suis qu'un esclave; dites alors l'esclave d'Allah et Son messager!»

* «Ne me préférez pas à Jonas bin Matta», ordonna-t-il, «et n'accordez pas de préférence particulière à un des Prophètes; ne me préférez pas à Moïse; nous sommes plus en droit du doute qu'Abraham. Si j'étais resté en prison autant que Joseph, j'aurais répondu à l'appel».

*Les épouses du Messager, rapportèrent que lorsque le Prophète, demeurait à la maison, il vaguait à diverses taches: il débarrassait son vêtement des poux, trayait la brebis, cousait son habit, réparait ses sandales, attachait les chameaux, nourrissait sa monture mangeait avec la domestique, l'aidait à pétrir la pâte et transporter ses provisions du marché».

* Un homme entra chez le Prophète, et commença à trembler qu'il vit à quel point il était imposant.

Calme-toi», lui dit le Prophète, que Dieu le bénisse et le salue «je ne suis point roi; je suis le fils d'une femme Qoraïchite qui mangeait la viande séchée».

* Abou Hourayra, que Dieu l'agrée, raconte:

J'ai accompagné le Prophète au marché. Il acheta des pantalons à un vendeur qui voulut lui embrasser la main.

«C'est un acte que les non-Arabes font vis-à-vis de leur roi», dit-il en retirant sa main, «moi je ne suis pas un roi, je suis un de vous». Il prit les pantalons et sortit. Je le suivis et voulus porter moi-même le pantalon mais il me dit:

Le propriétaire de la chose est plus en droit de la porter».

 


Partager
 

A LIRE EN LIGNE !