Le Coran, tu t'abreuveras !

captcha 

Nombre de visiteurs

1805422
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
999
1014
4701
1654284
5782
26042

 
Partager


Sa patience

 

La patience indique l'adoption d'une attitude par laquelle l'homme obéit au Tout puissant, s'empêche de commettre tout acte interdit par le Seigneur et se résigne au destin prescrit. C'est une des plus sublimes qualités que l'homme acquiert par la pratique pour devenir enfin inhérente à sa nature.

Dieu a exhorté à la patience à divers endroits du Coran, il adressait tantôt l'ordre au Messager, tantôt aux croyants:

(Sois patient, comme ont été patients ceux des Prophètes qui étaient doués d'une ferme résolution) [Coran XLVI, 35], (Sois patient ! Ta patience vient de Dieu) [Coran XVI, 127] et (Ô vous qui croyez! Soyez patients ! Encouragez mutuellement à la patience ! Soyez fermes !! Craignez Dieu ! Peut-être serez-vous heureux !) [Coran III, 200].

Tout au long des vingt trois années de sa mission, le Messager fut patient et encouragea les autres à là patience.

L'idée même d'abandonner la mission ne l'a jamais effleuré, quelque fussent les difficultés; il accomplit les désirs du Divin et répandit l'appel sur de vastes terres.

Nous citerons ci-après plusieurs scènes dans laquelle se révèle la patience du Prophète, patience qui devait être prise en exemple par tout croyant et croyante.

* C'est en toute patience qu'il supporta les préjudices portés par les Qoraïchites alors qu'il se trouvait à la Mecque: il fut battu, la placenta d'une chamelle fut jetée sur son dos, il fut assiégé dans l'enclos de Abou Taleb pendant trois ans, fut condamné à mort et échappa à une tentative d'assassinat par la grâce de Dieu.

Tout ceci ne bougea point sa résolution et il continua à prêcher l'Islam.

* Au cours de l'année des chagrins, c'est cette patience-même qui l'aida à supporter le vide laissé par la mort de Khadija, sa tendre
épouse, et celle d'Abou Taleb, son oncle aimé et son défendeur.

* II fit également preuve de patience lors des batailles de Badr, Ouhoud, Khandaq, la prise de la Mecque, Hounayn, Ta'ef et
Tabouk. Il n'a jamais été lâche ni découragé. Il combattait sans relâche et conduisit diverses expéditions et détachements pour une durée de dix ans.

* II fit face avec patience au complot des Juifs de Médine contre lui dans le but de le tuer et mettre fin à sa mission.

* II supporta une grande faim. On sut à sa mort qu'il n'avait jamais mangé deux fois, en un seul jour, du pain d'orge.

* Tous les malheurs qui s'étaient abattus sur lui n'ont rien changé à ses projets. Un autre à sa place aurait été découragé et avait abandonné mission et responsabilité.

Mais Dieu a accordé la patience à ce Messager, et l'a protégé pour qu'il exécute sa mission et représente un exemple de patience, de sagesse, de pardon et de générosité pour tous.

 


Partager
 

A LIRE EN LIGNE !