Le Coran, tu t'abreuveras !

captcha 

Nombre de visiteurs

1805489
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
1066
1014
4768
1654284
5849
26042

 
Partager

PREMIÈRE VERTU PRINCIPALE

AIMER et VIVRE en COMMUNAUTÉ

13ème  affluent : Être bon et de bon caractère

Les douze affluents de cette première vertu principale cités jusqu'ici découlent du sentiment généreux et ouvert envers autrui, sentiment traduit par des attitudes d'affection, de respect et de don. Avant tout autre chose, l'iman se déverse en nous au contact sympathique avec les moumins.

Que ce soit nos père et mère ou les autres membres de la communauté que nous fréquentions, nous sommes imprégnés, un peu plus chaque fois, d'amour et de sagesse. Un compagnon privilégié par des dons exceptionnels peut nous hisser par l'exemple et par le flux d'amour qui émane de son coeur aux sommets vraiment.

La complétude morale et spirituelle se réalise par la qualité des compagnons mais aussi par le succès que nous remportons sur nous-même, sur l'ennemi interne : l'ego conseillé par Satan. Etre bon et avoir bon caractère, cela dépend assurément des aptitudes humaines innées, mais le rôle de l'acquis éducatif est important. L'on peut, en soumettant l'ego à une interrogation sans relâche et en lui imposant une ascèse de tous les instants, dans les règles de l'iman, l'amener à composition. Tel est le prix de l'amour et la rançon de la sagesse. Ce treizième affluent conditionne la qualité et le débit des autres.

Oussama Ibn Charîk, un Compagnon, rapporte ceci : « Nous étions, dit-il, tout un groupe autour du messager de Dieu, que Dieu répande sur lui Sa Grâce. Nous étions assis immobiles comme si des oiseaux perchaient sur nos têtes ; personne n'osait parler, Survient un autre groupe d'hommes qui questionnent le Prophète : Quels hommes, dirent-ils, Dieu aime-t-il le plus ? - Ceux, répondit-il, dont le caractère et le comportement sont les meilleurs ».

Partager
 

A LIRE EN LIGNE !